Six Half – Ricaco Iketani

1

30 janvier 2015 par sweetmadonna

Seconde oeuvre de son auteur à paraître chez nous après Lollipop (déjà chez Delcourt), Six Half est une série de Ricaco Iketani toujours en cours au Japon et que les éditions Delcourt nous ont fait découvrir fin 2014. Après 2 volumes et en attendant le 3ème prévu le 18 février, retour sur cette histoire d’adolescente amnésique qui doit réapprendre à se connaître, en grande partie à travers le regard des autres.

 

 

Le résumé de la série est assez rapide : Shiori a un accident de moto et lorsqu’elle se réveille, elle est amnésique. Aucun souvenir de sa précédente vie, de ses connaissances, de sa famille. C’est donc un peu déboussolée qu’elle rejoint le domicile familial où vivent son grand frère Akio et sa petite soeur Maho, leur mère étant partie il y a plusieurs années et leur père étant décédé récemment. Pour Shiori débute alors le difficile travail de reconstruction, qui ne pourra dans un premier temps que s’effectuer via le regard des autres. Si Akio se montre très (trop ?) prévenant, Maho lui fait clairement comprendre qu’avant son accident, sa relation avec sa soeur était loin d’être au beau fixe (euphémisme). Et après avoir croisé des amies, avoir vue son petit copain et être retournée au lycée, Shiori se doit de l’admettre : avant son accident, elle était égoïste, méchante, un brin délurée et semblait avoir des moeurs très légères… Bref, le genre de fille antipathique dont on n’a pas envie d’être proche. Et si quelques très vagues souvenirs remontent parfois à la surface, c’est une toute nouvelle personnalité que Shiori va devoir se construire, loin de celle qu’elle était auparavant.

 

 

A partir d’une trame simpliste, Ricaco Iketani réussit à dépeindre l’ensemble des tourments de l’adolescence avec une certaine justesse. Entre les relations fraternelles conflictuelles, celles plus fusionnelles, les relations amoureuses compliquées, les jalousies, les ragots, les brimades… tout y passe et Iketani n’épargne pas grand chose à son héroïne. On reste surpris de la manière dont elle accepte assez facilement la tentative de viol qu’elle subit (un fait récurrent si vous me suivez depuis longtemps) mais le reste sonne très juste. La voir faire face à celle qu’elle était auparavant est intéressant et l’ensemble est présenté de telle manière qu’on reste accroché de bout en bout. Mais forcément, à un moment, ça dérape un peu. Si l’arrivée d’une vieille copine d’Akio relance l’intrigue globale, la fin du second volume et la révélation des sentiments de Shiori nous laissent dubitatif sur la suite de la série. On ne peut qu’espérer voir Ricaco Iketani nous surprendre mais on craint « le pire » malgré tout.

 

 

Quelques petits mots sur le graphisme. Publié dans le magazine Cookie, les couvertures de Six Half peuvent parfois faire penser un peu à du Ai Yazawa (comme a trouvé ma moitié), qui a également fait les beaux jours du magazine de Shueisha avec Nana. On est donc dans du pur shôjo, sans réel défaut mais sans non plus de réelle originalité. Les sentiments des personnages sont très bien retranscrits dans les expressions faciales et la différenciation des différents protagonistes est aisée. Donc à moins d’être allergique au graphisme du genre, pas d’obstacles majeurs à ce niveau.

 

Offrant un excellent début, Six Half ternit un tout petit peu son image avec l’orientation qui semble prise pour la suite.  Même si on se gardera bien d’émettre un jugement définitif sur ce point, on espère fortement ne pas voir une pirouette scénaristique justifiant cette orientation. On en saura rapidement plus, puisque le tome 3 paraîtra le 18 février prochain. Très intéressant donc, mais avec un bémol.

Publicités

Une réflexion sur “Six Half – Ricaco Iketani

  1. […] de présenter le Japon tel qu’il est, ou du moins tel qu’ils le perçoivent. Ainsi, dans Six Half, une fille étudiant à Tokyo doit revenir quelques temps dans sa ville natale, pour remplacer sa […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :