L’ombre de Shanghai – Williams Crépin, Patrick Marty et Li Lu

2

26 novembre 2014 par sweetmadonna

Nouveauté des éditions Fei, L’ombre de Shanghai poursuit le projet de l’éditeur de proposer des œuvres mêlant des artistes français et des artistes chinois et ayant pour thème la Chine. Cette fois-ci, Williams Crépin (réalisateur et écrivain : voir son site, sur lequel on apprend que le titre est prévu en 9 volumes) et Patrick Marty (Juge Bao, La balade de Yaya) s’associent à Li Lu, jeune illustratrice installée en France passionnée de stylisme et d’animation, nous offrant une plongée dans le Shanghai des années 30.

 

 

L’ombre de Shanghai va nous proposer un récit historique mâtiné d’une pincée de fantastique sur sa dernière partie. Ce premier volume, sur 96 pages tout en couleurs, prend le temps de mettre en place les personnages et le contexte historique, ce dernier étant présenté dans des textes en début d’ouvrage.

 

Dans le Shanghai des années 30, Gaspard, un jeune français de haute lignée, retrouve sa famille après 10 ans d’éloignement, afin qu’il guérisse de sa tuberculose. Auparavant très proche de celle qui est devenue la fille adoptive de ses parents, Lila, le garçon a fortement changé en une décennie et n’est plus du tout le protecteur et ami qu’il était à son départ. Un changement qui ne passe pas très bien au sein de sa famille et auprès de Lila. Cette dernière commence d’ailleurs à observer des phénomènes étranges lorsqu’elle se met en colère : une mystérieuse « ombre » semble vouloir la « défendre », l’aider…

 

Williams Crépin et Patrick Marty mettent en place tout doucettement leur histoire avec ce premier tome de L’ombre de Shanghai, qui installe parfaitement l’univers du titre, le contexte et met en avant quelques éléments pour la suite, avec la fameuse ombre qui devrait prendre une place centrale. Mais laquelle ? Difficile de la savoir car hormis la relation entre Lila et Gaspard, rien ne transparaît comme un réel fil rouge dans ce tome d’introduction. On appréciera la mise en contexte de la préface, utile pour se rappeler ou tout simplement apprendre la situation du Shanghai de l’époque.

 

Capture

 

Le gros point fort de ce premier volume est son graphisme. Li Lu nous offre des pages toutes en couleurs de grande qualité, avec une atmosphère qui pousse au dépaysement et au voyage. Aucun défaut à signaler à ce niveau-là, la jeune artiste possédant un réel talent pour mettre en scène ses personnages et leur donner vie dans un Shanghai des années 30 qui respire l’authenticité. Le tout est, en plus, servi par une excellente qualité d’édition des éditions Fei : couverture cartonnée, papier de très bonne qualité, préface et croquis préparatoire en fin de volume, impression nickelle : du très bon travail pour ce premier volume qui confirme que les créations de l’éditeur sont vraiment à surveiller de près.

 

Tome d’introduction, L’ombre de Shanghai 1 pose sa trame et son univers, aidé en cela par le trait agréable et fin de Li Lu. Une création que l’on suivra de près dans les prochaines semaines.

 

Publicités

2 réflexions sur “L’ombre de Shanghai – Williams Crépin, Patrick Marty et Li Lu

  1. pepparshoes dit :

    J’ai vraiment beaucoup aimé ce premier tome, et j’ai hâte de pouvoir lire la suite en tous cas ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :