Tremplin manga Ki-oon : les 10 projets en compétition

15

21 novembre 2014 par sweetmadonna

Si vous suivez un peu l’actualité manga, vous n’avez pas du passer à côté du grand Tremplin manga organisé par Ki-oon dans le cadre de son dixième anniversaire. Le principe est assez simple : tous les artistes en herbe étaient invités à envoyer un one-shot de 20 pages sur le thème de la vengeance. Après un premier tri effectué par Ki-oon et avant l’ultime effectué par un jury composé de Ki-oon, de partenaires et de mangakas reconnus – Kaoru MORI (Bride Stories), Etorouji SHIONO (Übel Blatt) et Tetsuya TSUTSUI(Prophecy) – ce sont 10 one-shot qui ont été soumis au vote du public. Les votes se terminant le 14 décembre prochain, faisons un petit point sur les qualités et défauts de chacune des 10 oeuvres en « compétition », les 5 premiers partant pour le « dernier round ». L’ordre dans lequel les titres apparaissent ci-dessous correspond à celui de leur parution sur le site dédié.

 

 

A noter également mes attentes : je voulais un titre qui me permette d’entrer dans un univers, d’avoir envie d’en savoir plus, afin que le vainqueur puisse faire paraître une « version longue » de l’oeuvre présentée dans le cadre du concours. Un pilote en somme. Et pour me convaincre, il fallait de l’originalité dans le fond et la forme, ce qui n’a pas toujours été le cas…

 

Psychomantium : Tale of a broken angel – Eskhar Hygan et Jin Ruukyu

 

Faisant partie du duo d’ouverture de ce « second round », Psychomantium marque immédiatement par une identité graphique forte : décors chargés, contrastes forts, inspiration à chercher notamment du côté de Nihei… Le style de Eskhar Hygan change de ce que l’on peut voir partout et cela est forcément un plus dans ce genre de concours. Niveau scénario, le monde dépeint, post-apocalyptique, pose suffisamment de questions (sur les gardiens, sur les ombres, sur les piliers, sur les convois annuels) pour que l’on ait envie d’en savoir plus, que ce soit concernant notre duo de héros ou les autres habitants de cette « Terre » désolée. Le découpage fonctionne plutôt bien, la narration est fluide, on suit parfaitement les événements. Bref, en quelques pages, Eskhar Hygan et Jin Ruukyu (qui a participé au tramage et à la mise en couleurs) réussissent à accrocher le lecteur, mettant la vengeance de Fried au centre du récit. Une jolie surprise.

 

Capture

 

Back Fire – ZombiFish

 

Second titre ouvrant cet « second round », Back Fire est typiquement le genre de titre que l’on pourrait d’office estampiller Ki-oon. Le style graphique et le genre d’histoire racontée par ZombiFish sont parfaitement dans le moule de l’éditeur. Si on notera quelques problèmes dans l’organisation des cases (notamment certaines bulles « parlées » et « pensées » pas forcément bien agencées), un scénario très basique dans son approche (une « société » secrète se charge des vengeances des particuliers contre une somme d’argent), quelques facilités et choix étranges (l’enfant qui dit être tombé amoureux de la meurtrière de son père, sa fixette sur son « Oedipe » à régler…), l’ensemble se lit, pose des questions et met en place un univers. On regrettera donc surtout le côté très impersonnel du style et trop classique de l’histoire. Mais cela peut parfaitement fonctionner et se retrouver au niveau des nombreux titres du même genre que l’on peut trouver chez l’éditeur.

 

Capture

 

 

Revenge Reborn – Shin

 

La troisième oeuvre, Revenge Reborn, marque tout de suite par son style graphique. S’il s’éloigne des standards Ki-oon représentés par Black Bird, il a l’immense défaut de paraître très amateur dans chacune de ses planches. Si Shin est peut-être un très bon illustrateur, il n’apparaît pas sur ces 20 planches comme un bon mangaka : défauts dans les perspectives, jeux de contrastes très discutables, proportions étranges, découpage perfectible… Difficile de trouver de réelles qualités aux pages proposées même si, bien entendu, tout cela demeure purement subjectif. Mais on a l’impression de lire l’un des nombreux « global manga » très moyens que l’on a pu découvrir ces dernières années, et pas l’un des meilleurs. Le style de l’auteur se prête peut-être plus à de la BD franco-belge, plus « statique » dans sa construction. Côté histoire, quelques idées intéressantes mais l’impression de n’avoir finalement que survolé de très loin l’essence même du monde de Revenge Reborn est tenace. Sur 20 pages, Revenge Reborn ne convainc pas du tout, malgré l’immense popularité de son auteur sur la toile qui lui permet, au moment où j’écris ses lignes, d’être en tête des votes.

 

Capture

 

Here – Bioxmanrouge

 

Autant le dire tout de suite : avec Here, vous tenez mon coup de coeur du concours. Les 20 pages proposées par Bioxmanrouge contiennent tout ce que j’attendais de ce tremplin manga : de l’originalité dans le fond et dans la forme, ni plus ni moins. Et Here répond parfaitement à ces attentes. Alors oui, graphiquement, Here est peut-être hors-sujet tant son style diffère de la production de masse. Pourtant, certains auteurs de mangas ont réussi à imposer leur style propre, loin des canons du genre, sans que cela ne pose vraiment problème (Taiyo Matsumoto, Atsushi Kaneko et bien d’autres). Alors pourquoi pas. On pourrait aussi dire que l’auteur surfe sur la vague zombies. Oui, on pourrait. Mais le traitement proposé était plutôt inattendu pour moi, avec ces pensées zombies, cette « romance », le côté « méchants humains », le côté « nouvelle humanité »… L’ensemble est finalement extrêmement cohérent et se lit facilement, mettant en place un monde en quelques cases, proposant un découpage de qualité – aux accents cinématographiques par moments – et un graphisme complet, avec des décors maîtrisés, des persos aisément identifiables, un style « cartonnesque » efficace. En somme, on apprécie cette lecture, aime les parti-pris par évidemment de l’auteur et on ne peut que saluer l’audace du travail fourni. Le genre de titre que je pourrais éventuellement acheter.

 

Capture

 

 

Koen – SHONEN et Malis

 

Le tremplin manga Ki-oon a pris une nouvelle tournure avec l’arrivée de Koen. En effet, le style graphique devrait directement vous dire quelque chose, ou l’un des deux noms des auteurs. Et ce serait plutôt normal puisque SHONEN a déjà les deux pieds dans le milieu professionnel du manga avec ses titres BB Project, Omega Complex (ces deux titres chez les Humanos) et Lords of Chaos chez Pika. On est donc loin du jeune talentueux ayant besoin d’un tremplin. Au scénario, on retrouve Malis, inconnue au bataillon mais qui s’est donc trouvé un allié de poids avec SHONEN. Au final, si le style graphique de l’auteur, très fortement influencé par Oh Great notamment, est reconnaissable entre mille et a ses fans tout comme ses détracteurs, c’est plutôt son scénario assez plat qui déçoit dans Koen. Un peu trop rapide, un peu trop prévisible, pas assez approfondie, l’histoire proposée par Malis aurait pu prétendre à tout un one-shot pour être mieux développée, que le caractère du « héros » soit plus identifiable, que l’on ait le temps de bien assimiler toutes les composantes de l’histoire. Ici, ça va trop vite et le titre est auto-conclusif. Bref, un one-shot dont il semble difficile de faire une série et qui, s’il venait à paraître, aurait la difficulté d’avoir déjà montré le fin mot de l’histoire. L’impression, en gros, que le « contrat » n’est pas respecté là où les autres permettent d’abord de mettre un pied dans un monde. Ce qui n’est pas le cas ici.

 

Capture

 

No spite – Nicolas David

 

Sixième oeuvre proposée, No Spite possède un graphisme plutôt rond agréable, pas forcément ultra-personnel mais qui se détache un peu du stéréotype énoncé plus haut. Côté histoire, le titre de Nicolas David se détache également : si la vengeance est en effet au cœur du récit, elle n’est pas axée sur la violence et la mort de l’autre, plus sur une petite revanche personnelle due à une peine de cœur. Le côté Ange qui vient pour se venger et effectue un travail de Cupidon est sympathique mais il faut également reconnaître que tout cela est un peu trop mignon justement. S’il y a un peu d’humour, on a du mal à considérer le récit comme foncièrement original et réellement prenant, mais plutôt comme divertissant et sympathique. De là à en faire une série ? Pas certain… No Spite n’est en tout cas pas le plus mauvais des projets proposés jusque là, loin s’en faut.

 

Capture

 

 

Red – VanRah

 

Septième projet, Red se veut un récit inspiré du célèbre conte du petit chaperon rouge. Si la page de garde est attrayante, l’intérieur flatte moins la rétine et la déception est forcément présente. Les mentons des personnages représentent parfaitement le genre de détails qui peuvent gâcher un dessin, tout comme la mise en page trop conventionnelle et le côté statique de l’affrontement final. Si certains passages sont néanmoins réussis, on sent de multiples influences graphiques et quelques pages donnent l’impression d’avoir été très fortement inspirées de cases existantes (la fameuse impression de déjà-vu). Difficile de s’attacher aux personnages, d’entrer dans le récit, que la conclusion est déjà là, et qu’elle est semble-t-il définitive. Certes, on pourra toujours trouver l’excuse du nombre de pages. Mais comme certains concurrents ont fait bien mieux avec les mêmes contraintes…

 

Capture

 

 

Death Control – Dave-X

 

Antépénultième projet finaliste, Death Control, de Dave-x, est actuellement classé dernier des votes. Parce qu’il s’agit de la plus mauvaise oeuvre ? Pas vraiment… Graphiquement, Death Control se détache nettement de ses concurrents, proposant un trait brut, sombre, détaillé, précis… Bref, le talent graphique de Dave-x saute aux yeux dès les premières planches et même si certaines cases proposent un trait plus grossier (sans être des cases moins travaillées, mais juste avec un style légèrement différent), l’ensemble est de très bonne qualité. On sent beaucoup d’influence dans le chara-design mais une vraie personnalité se dégage de ces quelques planches. Côté scénario, l’auteur s’évertue à mettre un place son monde, ses personnages, tout en faisant avancer son histoire rapidement. L’ensemble est plutôt bien maîtrisé et pourrait bien donner une série de qualité. A suivre donc.

 

Capture

 

 

Anger’s game – Vinhnyu

 

Voilà sans doute le titre le plus kioonesque parmi les 10 projets finalistes. Très fortement inspiré des nombreux titres jeux de la mort sortis chez l’éditeur (Doubt et Judge Game en tête), Anger’s game nous propose à la fois un graphisme sans vraie personnalité et un scénario très plat. Les « épreuves » auxquelles sont soumis nos « candidats », la mise en scène, les rebondissements : tout paraît déjà lu/vu des dizaines de fois et on n’est pas réellement surpris du déroulement des événements. Et il faut reconnaître que les références au concours dans le récit ne sont pas très fines et desservent un peu plus un titre qui, malheureusement, n’avait pas besoin de ça. Reste un trait très correct dans l’ensemble, même si, là aussi, trop classique comme dit plus haut : de la personnalité bon sang !

 

Capture

 

La voie du Talion – Fanélia

 

Le dernier projet en lice fait partie de ces titres qui possèdent de réelles qualités mais également de réels défauts. Pour La voie du Talion, Fanélia nous offre quelques très jolies pages, mais aussi quelques planches nettement plus nuancées, avec des proportions étranges et des visages déformés. Notre avis oscille donc de la même manière, d’abord séduit par le trait puis plus réticent. On sent un vrai potentiel mais on sent aussi que de gros progrès sont à faire pour parvenir à un rendu plus professionnel. Côté histoire, le titre est assez clair et est parfaitement dans le thème de la vengeance : la « justice » propose de se venger une fois la mort arrivée. En si peu de pages, Fanélia réussit plutôt bien à planter son décor, les différents personnages, leur relation, et s’offre une conclusion réussie. Sans doute pas le meilleur des projets, mais assurément loin d’être l’un des moins bon.

 

Capture

 

 

Pour finir, Ki-oon propose donc à chaque lecteur d’effectuer son classement. Voici le mien :

 

1 – Here

2 – Psychomantium

3 – Death Control

4 – La voie du Talion

5 – No Spite

6 – Koen

7 – Back Fire

8 – Anger’s game

9 – Red

10 – Revenge Reborn

 

A vos votes ! Vous avez jusqu’au 14 décembre pour déterminer votre classement ! Et n’hésitez pas à le donner ici, que l’on puisse échanger sur nos préférences !

Publicités

15 réflexions sur “Tremplin manga Ki-oon : les 10 projets en compétition

  1. Amadis dit :

    Ton article me rappelle qu’il faut que je me penche sur tous ces chouettes projets. Je suis contente de retrouver des noms de fanzineurs que je suis déjà et il me tarde de voir ce que donnent leurs participations au concours (j’aime beaucoup le travail de Fanelia et de Vanrah) et aussi de découvrir de « nouveaux talents ».

    Super débrief en tout cas ! ^^

  2. Gekkou dit :

    Le moins qu’on puisse le dire, c’est que le mien est totalement différent du tien. XD Mais c’est très intéressant de pouvoir comparer les différents classements. 🙂
    En tout cas, j’ai beaucoup aimé ce tremplin.

  3. Mangalerie dit :

    Sympa, on est de nombreux bloggeurs à parler de ça en ce moment c’est cool 😉

    Ce qui est intéressant c’est qu’on a pas forcément le même avis notre équipe et toi. A vrai dire notre point de vue fut assez centré sur le thème « comment l’auteur utilise la vengeance ». Et la fin qui selon toi est problématique si il vient à être diffusé ne fut pas du tout notre problème. Au contraire on estime qu’on évalue un oneshot et non une « probable » œuvre future ce qui fait qu’on a pas toujours le même point de vue. D’autant plus que pour certains candidat, si la fin n’est pas donné l’interprétation du oneshot est totalement modifié.

    Après je t’ai trouvé un peu dur avec Anger’s Game, je déteste le survival game que je trouve trèèèèèès classique (comme tu le soulignes) pourtant il a su me surprendre par ces quelques twists et l’audace de briser un mur entre la fiction et la réalité du concours. La mayonnaise n’a pas prit pour toi et remarque, ça se comprend c’était un pari oser de l’auteur malgré tout ^^

    • sweetmadonna dit :

      Anger’s game, j’ai vraiment trouvé cela trop « standard ». Je n’y ai pas vu d’originalité et l’utilisation du « concours » dans le récit n’apporte pas un plus pour moi.

      Concernant le reste de ton message, en effet, on peut considérer le concours de tellement de manières différentes que notre classement en est forcément tributaire. Ki-oon n’a d’ailleurs peut-être pas été suffisamment clair sur ce qu’ils attendaient des candidats… Enfin, on verra bien ce que cela donnera !

      • Mangalerie dit :

        C’est sûr. J’ai revérifié les règlements, rien ne précise finalement si le oneshot sera l’œuvre publié. Du coup il peut très bien être un teaser, une fin en soi, un premier chapitre etc… Ce Pas évident de se positionner en tant que votant dans ces conditions. Nous on a fait le choix qu’un oneshot, un peu comme dans les concours au Japon, on les évalue uniquement sur ce qu’ils sont et non ce qu’ils pourraient être.

  4. Yomigues dit :

    Je vois que nous avons eu le même coup de cœur ! En tout cas, même si le travail de certains est inégal comme tu le soulignes, ils ne manquent pas de talent. C’est toujours mieux que Dys hein :p

    • sweetmadonna dit :

      Dys, je n’ai jamais osé ! 🙂

      J’ai vraiment beaucoup aimé Here, même si certains considèrent qu’il s’agit d’une repompe du film Warm Bodies. Moi, j’ai bien envie de voir ce one-shot se transformer en mini-série. ça pourrait être fun !

  5. Noonah dit :

    Tiens au fait, y a le mec d’Anger’s Game qui a fait une suite à son truc et je crois que t’es dedans… c’est pas toi Yvone Ychak mdr?

  6. Allia dit :

    OMG c’est la 1ère fois que je vois un classement quasi similaire au mien (la différence étant de faire descendre Back fire en 9 et donc de faire monter Anger’s game et Red d’un cran chacun) et surtout ENFIN quelqu’un qui ne flingue pas Death Control, je suis émue presque^^ (oui j’ai beaucoup aimé et passé mon temps à échanger Death Control et Psychomantium en 2 et 3e place jusqu’au dernier moment)
    bref, j’aurai aimé lire cet article plus tôt du coup…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :