Gokusen – Kozueko Morimoto

1

5 novembre 2014 par sweetmadonna

Série sortie au début des années 2000 au Japon, Gokusen a longtemps été espéré sous nos contrées avant d’être un peu mis aux oubliettes, le titre étant finalement connu chez nous pour ces adaptations live et ayant la réputation d’être un « GTO pour filles ». Josei dans son pays, le titre de Kozueko Morimoto est arrivé chez nous en tant que seinen chez Kazé, avec une sortie mensuelle et 2 tomes parus pour la rentrée, en septembre. L’occasion de sauter de plein pieds dans les aventures de Kumiko, l’héritière d’un clan de yakuzas qui exerce le beau métier d’enseignante de mathématiques dans un lycée difficile.

 

 

Le titre offre rapidement plusieurs points communs avec GTO, ce qui permet de comprendre en partie la comparaison sus-citée. Un tout nouveau prof se retrouve avec une classe composée de voyous, ce prof sait très bien se battre et l’humour prend une place important dans le récit. Des points communs qui n’empêchent pas le titre de proposer autre chose, notamment en ne mettant pas au centre du récit la volonté du personnage principal de se dépuceler. Forcément, ça change tout. Le gros point fort de Gokusen se situe bien entendu dans son humour, très efficace, et qui joue assez souvent sur le décalage entre l’image que peuvent renvoyer les personnages et leur vrai caractère, qu’il s’agisse de notre héroïne Kumiko, de ses élèves, de ses collègues ou de sa « famille » de yakuzas. Des moments très drôles, qui permettent de passer un excellent moment à la lecture de ces 3 premiers volumes.

 

Alors, bien évidemment, certains vont feuilleter les volumes et les reposer aussitôt. Car le graphisme de Kozueko Morimoto est très simpliste et très très loin des canons du genre. Il est donc fort probable que certains lecteurs ne donneront même pas sa chance à la série. Et pourtant, si on peut reprocher un trait pas forcément abouti et des décors souvent inexistants, il faut reconnaître que l’effet recherché est là, et que l’on rigole bien souvent avec ce graphisme sobre mais efficace. Alors oui, quand Kumiko se bat, on est loin des shonens de furyo pour le dynamisme et la puissance des coups (de crayon), mais ce n’est pas l’intérêt principal du titre.

 

Capture

 

L’autre reproche qui pourrait être fait au titre concerne son absence de réelle trame de fond. Pour le moment, l’histoire se concentre sur la vie de tous les jours de Kumiko au lycée, avec les diverses péripéties associées, que ce soit par des événements internes à l’école (tentative de suicide d’un élève) ou des événements dans sa vie hors école (avec la sortie de prison du « premier adjoint » par exemple). Mais ce n’est pas pour autant que l’on s’ennuie et les personnages proposés sont parfaitement campés et attachants, des élèves de Kumiko en passant par le proviseur, particulier, la prof qui rêve de ses élèves, les yakuzas émotifs… La palette est diverse et variée, et est surtout parfaitement complémentaire. Ces 3 premiers volumes (sur 15) n’offrent donc pas de temps mort et proposent un divertissement de qualité.

 

Quelques petits mots sur l’édition proposée par Kazé. Après la sortie initiale des 2 premiers volumes en septembre, pour la rentrée, le tome 3 est sortie en octobre et les suivants sont prévus à un rythme mensuel. On aura donc rapidement l’intégralité de la série composée de 15 tomes donc. On notera la très bonne surprise accompagnant le prix plutôt correct pour un tel titre, 7€79 : un grand format ! L’édition proposée offre en plus une frise sur son dos, du plus bel effet dans une bibliothèque. Si on a longtemps attendu de voir ce titre chez nous, on peut considérer que Kazé nous gâte !

Publicités

Une réflexion sur “Gokusen – Kozueko Morimoto

  1. bidib dit :

    Je connaissez ce titre par son adaptation en drama qui m’avais bien plu, puis par l’anime qui m’avait un peu déçue. Quand j’ai appris la sorti du manga en France, j’étais ravie de pouvoir découvrir l’oeuvre originale. Les 2 premiers tomes ne m’ont pas déçu. Je me suis franchement amusée et le dessin très (trop ?) simple ne m’a pas dérangé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :