Lectures en vrac – août 2014

Poster un commentaire

25 août 2014 par sweetmadonna

Retour des Lectures en vrac ! Cela faisait bien longtemps et certaines éditions sont même passées à la trappe… Faut dire aussi qu’à force de repousser, on ne sait plus trop ce que l’on voulait dire sur certains titres… Bref, passons aux choses sérieuses ! Au programme aujourd’hui des titres dont j’ai déjà parlé sur le blog mais aussi un peu sur la page Facebook, 5 séries différentes de 5 éditeurs différents, avec du seinen, du shônen et du shôjo : Space Brothers 6, Alice in Borderland 7, Ad Astra 2, Mon histoire 3 et enfin Le chef de Nobunaga 3. Autant le dire tout de suite, que du bon (voire même de l’excellent !).

 

Space Brothers 6

 

 

Hibito et Mutta touchent enfin au but dans ce 6ème volume. Si le premier va enfin pouvoir partir pour la Lune, si les conditions météorologiques le permettent, le second passe sa dernière épreuve, son dernier test avant de devenir enfin astronaute. L’occasion, une fois de plus, de quelques flashbacks pertinents et intéressants sur nos héros, leur passion pour l’espace et leur volonté d’atteindre leur objectif. Émotions, rires, tension, joie : Space Brothers offre toute une palette de sentiments et touche toujours juste. L’une des meilleures lectures actuellement disponibles en France, et de très loin.

 

Alice in Borderland 7

 

 

Suite et fin de la « chasse aux sorcières » dans ce septième volume. L’occasion pour Haro Aso de nous dévoiler quelque peu l’envers du décor que l’on avait entraperçu par moments jusqu’à présent. On en connait un petit plus sur ceux qui se cachent derrière l’organisation des jeux même s’il demeure encore pas mal de points obscurs. Mais cette « partie » est terminée, de manière très intéressante et intelligemment menée. On a hâte de voir ce que nous réserve la suite de ce manga « jeu de la mort », le meilleur du genre paru à ce jour en France. On notera néanmoins un nombre suffisamment important de coquilles pour que cela ne puisse pas passer inaperçu. Dommage, cela gâche un peu le plaisir de lecture…

 

Ad Astra 2

 

 

On avait refermé le volume 1 plutôt conquis, en espérant une suite dans la rigueur historique plutôt que dans l’ésotérique fumeux. Bonne nouvelle, Mihachi Kagano nous livre un second tome dense et efficace, retraçant avec précision, détail et force l’une des batailles les plus importantes de cette seconde guerre punique, la bataille de la Trébie, du nom de la rivière voisine. Une fois de plus, l’intelligence supérieure d’Hannibal lui permet de déjouer aisément les tentatives de l’armée romaine. Seul Scipion fils parvient à deviner les projets d’Hannibal, permettant ainsi à une partie des soldats une retraite inespérée. Une ellipse de 6 mois nous est alors offerte, mettant en avant la crise politique secouant Rome, les deux consuls ayant échoués face à Hannibal… Ce second volume confirme tout le bien que l’on pensait du titre et ne déçoit aucunement pour l’instant. Vu l’avancée importante dans l’histoire, le titre va devoir être relativement court (une dizaine de tomes maximum) et devrait donc nous offrir, jusqu’à son terme, notre quota d’action. Chouette, on adore ça.

 

Mon histoire 3

 

 

Comment raconter une histoire d’amour entre lycéens sans tomber dans les poncifs habituels du genre ? Kazune Kawahara et Aruko apportent des éléments de réponse avec Mon histoire, où les étapes classiques et habituelles de ce genre de relation réussissent à éviter une impression de déjà-vu. La raison ? Des personnages uniques, hors-normes, inhabituels… Bref, des personnages originaux. Takeo est évidemment celui qui vient en premier à l’esprit mais ses parents – nous découvrons dans ce tome 3 son père – ne sont pas en reste. De même Yamato n’est pas la petite amie classique, tout comme ses copines. Sans oublier Suna, beau gosse taciturne mais finalement loin du cliché habituel. Humour et amour sont au programme d’un titre finalement unique en son genre et qui confirme la bonne impression laissée par ses deux premiers volumes.

 

 

Le chef de Nobunaga 3

 

 

Autre titre historique, mais très loin de l’Italie antique, Le chef de Nobunaga confirme lui aussi toutes ses qualités avec ce troisième volume. Si les quelques recettes qui nous sont proposées (dans l’histoire mais aussi plus en détails en fin de volume) donnent l’eau à la bouche, le plus intéressant dans le titre de Takuro Kajikawa et Mitsuru Nishimura reste bien entendu l’histoire d’Oda Nobunaga et de sa conquête du pays, lui le premier des trois unificateurs du Japon. Et l’habilité avec laquelle les auteurs parviennent à insérer Ken dans l’histoire réelle de leur pays est tout simplement époustouflante d’audace ! Un titre captivant, passionnant et qui, en plus, permet de s’instruire en s’amusant. N’hésitez pas à faire quelques recherches pour voir comment sont insérées les actions de Ken dans l’histoire officielle narrée par les historiens.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :