Magdala, Alchemist Path – Isuna Hasekura et Ako Arisaka

2

27 juin 2014 par sweetmadonna

Il fallait bien que cela arrive un jour. Voici mon premier article concernant un titre d’Ototo Manga sur le blog, avec la sortie de Magdala, Alchemist Path, du duo Isuna Hasekura et Ako Arisaka. Si vous êtes attentifs aux sorties de l’éditeur, vous aurez remarqué que le premier nom n’est pas inconnu : il s’agit en effet de l’auteur de Spice and Wolf (dont j’ai tenté les 3 premiers volumes mais sans être conquis), autre série disponible chez Ototo Manga et qui, comme Magdala, est l’adaptation manga de son light novel. On retrouvera donc certains similitudes entres les deux œuvres mais avec des différences très nettes également.

 

10404486_643521259066897_6949321920100516751_n

 

Le synopsis :

 

Sur le chemin des terres mystiques de Magdala, la rencontre d’un alchimiste avec une mystérieuse religieuse vêtue de blanc…
« Je suis ici pour vous surveiller. »
Un monde où les hommes ne pensent qu’à élargir leurs conquêtes par la découverte de nouvelles techniques… C’est à cette époque que l’alchimiste Kûsla rencontre une jeune religieuse nommée Fenesis, venue surveiller ses travaux à son arrivée dans la ville de Gulbetti. Mais cette dernière cache un invraisemblable secret…
Fantasy et alchimie se mêlent dans cette histoire qui vous entraîne vers Magdala !

 

Et pour découvrir le premier chapitre, c’est par là : http://www.ototo.fr/index.php/mangaenligne/18

 

L’histoire :

 

Avec un titre mystérieux comme celui-ci, on se demande bien ce que nous réserve Isuna Hasekura. Nous faisons donc rapidement connaissance avec notre personnage principal, Küsla, surnommé « l’alchimiste qui ne dort jamais ». Dans un monde où l’alchimie est considérée comme un pouvoir démoniaque par les habitants mais un redoutable atout pour les plus puissants et où une guerre contre les païens fait rage, Küsla a le même but que ses collègues : atteindre Magdala, cette terre mystérieuse qui se trouve au bout de leurs recherches… Après avoir commis un crime qui aurait pu lui coûter la vie, Küsla retrouve un vieux camarade, Weyland, dans un atelier où ils pourront étudier les techniques du précédent propriétaire. Mais ils devront faire avec la surveillance d’une envoyée de l’Eglise, Ul Fenesis, chargée de veiller sur leur travail…

 

Magdala

 

Isuna Hasekura réussit dans ce premier volume à mettre en place son univers, avec son organisation politique et la spécificité des alchimistes, assez loin au final de l’idée que l’on pourrait s’en faire au départ. Loin de son guide « l’économie pour les nuls » auquel pouvait ressembler Spice and Wolf par moments, Magdala nous initie à l’alchimie avec douceur et précision, sans nous inonder de termes techniques compliqués et en instaurant suffisamment de mystères pour intriguer, tout en jouant sur les mythes entourant la profession, comme changer le plomb en or ou l’orichalque. On apprécie également le travail d’Hasekura sur ses personnages. Si notre personnage principal semble bien évidemment avoir un passé assez chargé, que son camarade Weyland a un caractère fort et déterminé, le petit plus d’Hasekura réside encore dans son personnage féminin avec Ul Fenesis. L’auteur réussit en effet à nous laisser bouche bée par la révélation finale la concernant, donnant une épaisseur et une prestance inattendue à ce petit bout de femme. On referme ce premier tome en se demandant ce que cache ce final et ce que la suite peut nous réserver. Somme toute, voilà tout ce que l’on recherche lorsque l’on clôt un premier volume : l’envie de lire la suite. Et sur ce coup, Hasekura a visé dans le mille !

 

Magdala 2

 

Tout ceci serait forcément atténué si le dessin de Ako Arisaka n’était pas au diapason. Si on peut trouver certains choix discutables (comme le fait de ne pas dessiner les yeux des personnages sous certains angles), l’ensemble est de qualité malgré un manque réel de personnalité. C’est propre, net, clair, efficace, et cela suffit pour soutenir le récit. Mais on aurait préféré plus d’audace et on attend de voir ce que nous réserve les scènes d’actions, s’il y en a bien entendu.

 

Conclusion :

 

Avec un début de grande qualité, une fin de tome étonnante et un univers passionnant qui nous réserve encore des surprises, Magdala Alchemist Path réussit son entrée en matière. Les mystères sont nombreux et on espère que la suite ne tardera pas trop à pointer le bout de son nez. Une bonne surprise, dont on attend confirmation dès le second volume !

 

A noter que le volume 1, dont la sortie est prévue pour le 10 juillet, sera disponible en exclusivité à Japan Expo (parc des expositions de Villepinte du 2 au 6 juillet).

Publicités

2 réflexions sur “Magdala, Alchemist Path – Isuna Hasekura et Ako Arisaka

  1. Amadis dit :

    Bon, si j’avais déjà très envie de découvrir cette série (j’aime beaucoup Spice & Wolf), ton avis a réussi à me convaincre ! Vivement sa sortie ❤

    • sweetmadonna dit :

      J’ai trouvé l’immersion dans l’histoire bien meilleure que pour Spice and Wolf. Si l’alchimie remplace l’économie, cela me semble être fait de manière plus simple, plus aisée et au final cela passe comme une lettre à la poste. Bref, un début très sympa et j’espère que les révélations qui accompagneront le cliffhanger seront à la hauteur ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :