Hokusai – Shotaro Ishinomori

1

21 novembre 2013 par sweetmadonna

Quand un grand du manga, Shotaro Ishinomori – auteur entre autres de Kamen Rider, Cyborg 009 ou Sabu et Ichi, décide de s’attaquer à une biographie très libre de celui qui en a inventé le nom et dont les estampes font partie des plus célèbres au monde, cela donne le one-shot de près de 600 pages, Hokusai, publié en France par Kana dans sa fameuse collection Sensei.

La lecture de la postface écrite par l’auteur nous permet de mieux appréhender le contenu de l’oeuvre. Car il ne faut absolument pas penser que le Hokusai de Shotaro Ishinomori est une biographie « officielle » du célèbre peintre. Pour son manga, Ishinomori s’est en effet construit un « personnage imaginaire« , basé sur « les zones d’ombre qui composent sa vie ». C’est ainsi un homme amoureux de la bonne chaire que nous découvrons et dont les diverses péripéties amoureuses et conquêtes occupent une grande place.

Pour dresser son portrait très personnel du célèbre artiste spécialisé dans les estampes, Shotaro Ishinomori se focalise sur différentes époques de sa vie, entre 42 et 85 ans, où l’on découvre un homme à l’identité variable due à ces multiples noms, toujours à la recherche de la perfection artistique, d’un style Hokusai, un style qui ferait date et le rendrait célèbre pour l’éternité, nous découvrons un artiste finalement assez peu reconnu de son vivant et qui ne réussira jamais à vivre dans l’opulence qu’il aurait pu obtenir au regard de sa renommée d’aujourd’hui.

Graphiquement, Shotaro Ishinomori demeure dans son style caractéristique mais il aurait été difficile de faire une oeuvre concernant le maître de l’estampe sans en montrer quelques-unes. Et ce sont donc des dizaines d’estampes qui parsèment ce one-shot, mettant toujours plus en valeur le travail de l’artiste.

Hokusai est un one-shot très original dans son fond et sa forme. Alors que l’on aurait pu s’attendre à une biographie plus rigoureuse, Ishinomori ne nous montre qu’une facette de l’auteur, tout en nous révélant les difficultés rencontrées par un homme dont la longévité est un record pour l’époque. Un personnage vraiment captivant, unique, mais dont on ne peut saisir toute la complexité au travers du récit proposé ici. Il n’en demeure pas moins un excellent point de départ pour une étude plus approfondie d’un artiste hors-normes.

Publicités

Une réflexion sur “Hokusai – Shotaro Ishinomori

  1. Darkjuju dit :

    L’article résume très bien l’oeuvre. Un bon point de départ pour connaitre l’homme mais ce n’est clairement pas une bible sur Hokusaï

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :