20th century boys, spin-off – Naoki Urasawa

1

24 octobre 2013 par sweetmadonna

On ne présente plus Naoki Urasawa, le maître du suspense et l’auteur des très remarqués Monster, Pluto ou encore Billy Bat. L’une des ses plus célèbres séries, 20th Century Boys, a donc droit à un « spin-off« , autrement dit une histoire dérivée. Mais il ne faut pas prendre ce one-shot pour ce qu’il n’est pas : il ne s’agit aucunement d’un titre venant étoffer la série d’origine mais plutôt d’un petit focus sur deux personnages apparaissant dans celle-ci.

 

 

En effet, 20th Century Boy – spin-off « met en scène » le duo d’auteurs se nommant Ujiko Ujio et formé par Ujiki et Kaneko, qui tentent de combattre la censure imposée par Ami en créant des mangas pouvant plaire au plus grand nombre. Ce que nous propose le titre est finalement assez simple : une succession d’histoires courtes imaginées par notre duo et qui doivent passer l’examen de la lecture par Yukiji, autre personnage central de la série originelle. Les remarques de cette dernière feront évoluer le récit des mangakas, même si quelques incompréhensions seront de mise…

 

Il y a plusieurs façons de voir ce titre. La première est brute et sans concessions : enchaînant les histoires très fan-service et sans réel enjeu, loin d’atteindre les objectifs fixés, 20th Century Boys – spin-off est un cuisant échec qui fait cruellement tâche dans la bibliographie de Naoki Urasawa. Graphiquement, l’auteur aura su faire varier son style entre les passages « réels » et ceux imaginés par Ujiko Ujio, avec un trait plus passe-partout mais efficace. Par contre, difficile de trouver un intérêt réel pour le titre.

 

 

Mais on pourrait aussi voir cette oeuvre d’une toute autre manière, que cela soit le but initial d’Urusawa ou non. En effet, à travers les réflexions sur le contenu de leurs histoires, l’évolution de celles-ci de la première à la dernière, ou encore l’oeil de Yukiji sur le résultat, Naoki Urasawa met en lumières les lacunes actuelles du monde du manga et de la création manga dans son pays, beaucoup d’auteurs se contentant de mettre en scène une banale histoire d’amour, mâtinée de culottes (ou non) et de vues subjectives. Un ressort devenu tellement courant qu’il devient presque la norme.

 

Si, en tant que tel, ce one-shot n’est pas inoubliable, la portée de son récit peut aller plus loin qu’une simple succession de courtes histoires maladroites. Par ce spin-off, Naoki Urasawa met le doigt où ça fait mal, pointant l’uniformisation actuelle du manga et son manque cruel d’audace et d’ambition. Et, finalement, vu comme ça, ce one-shot n’est peut-être pas aussi anecdotique… Intéressant, si on ne se contente pas d’une lecture de premier niveau.

Publicités

Une réflexion sur “20th century boys, spin-off – Naoki Urasawa

  1. Darkjuju dit :

    En effet ce manga a deux lectures, mais il les sous entendus de la seconde lecture ne sont pas explicites et il manque clairement une fin audacieuse. Pourquoi la dernière histoire des mangaka n’est t’elle pas une histoire à suivre en exemple? pourquoi l’auteur n’a pas mieux intégré l’importante des mangaka cet l’univers et l’impact direct de chaque création? Finalement on est servit par des histoires légères et sans réel intérêt qui n’ont pas leur place dans cette série. Hélas je m’arrêterai a la 1ere lecture et il fera tache à coté de la série.
    Par contre Bravo à l’auteur qui dessine des histoires dans un style totalement différent de ses habitudes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :